Exposition
"Lorsque la fragilité devient une force...
Ou que la naïveté ouvre la porte de l'imaginaire pour refaire une place à l'essentiel simple et naturel."
13,15 et 16 novembre 2014
Plus de photos

1. « Auto-louange » Aquarelle, gouache, 2014

 

« En moi,

Le soleil qui brule et réchauffe inlassablement ;

Une force incroyable qui me pousse à croire en l’autre ;

Un océan de douceur et de tendresse qui apaise ;

Le sourire d’un enfant qui a reçu beaucoup d‘amour ;

L’innocence du premier jour de la vie sur terre ;

Le pardon et la compréhension des blessures ;

Le rugissement de la justice et de la vérité ;

La recherche d’équilibre et de paix ;

La source d’énergie et d’amour ;

Les trésors surprenants et colorés d’une énergie sans limite ;

Les racines et le cœur qui bat de la terre ;

La générosité et l’amour de notre terre-mère ;

Les larmes de joie et de tristesse ;

Les diamants de la simplicité qui n’ont pas besoin des mots pour communiquer ;

Le cadeau de la vie, cette expérience riche, spirituelle et sensorielle qu’est notre passage sur terre. »

7. « Rencontre intérieure » Fusain, 2013

 

« Tant que je resterai à l’écoute de mon cœur ;

Tant que je ferai une place à mes peurs ;

Je respecterai mes voix intérieures. »

37. « Dévalorisation de l’argent » 

Collage, calque, 2005

 

« Lorsque l’homme semble ne plus croire au sacré,

Il pourrait prendre l’argent et les objets pour un Dieu,

S’éloignant ainsi de son instinct naturel.

Donner du pouvoir au matériel, à l’artificiel,

C’est faire confiance en une illusion extérieure à nous-même.

Apprendre à se pardonner, à s’aimer, à déculpabiliser, à relativiser,

à s’ouvrir aux différences, à les accepter, à les respecter, …

C’est trouver la paix intérieure, ce qui nous lie au reste du monde. »

39. « Qu’est ce que l’étranger ? »

(« Etranger » en français, japonais, arabe et chinois) Huile sur carton, 2009

 

« Parfois, l’étranger selon moi,

N’est pas celui que nous croyons.

Nous rêvons tous des mêmes mots :

Liberté, paix, équilibre, amour, …

Mais parfois selon moi,

Nous sommes nous-même étrangers

A nos rêves, nos valeurs, nos besoins.

Il ne sert à rien d’avoir peur de l’autre.

La seule personne que nous devrions apprivoiser,

C’est nous-même. »

43. « Simplicité » Aquarelle, 2005

 

« Ne laissons pas mourir les rêves de notre enfant intérieur. Ils sont plus authentiques et  source de joie et de bien-être"

44. « Racines de vie » Brou de noix, écoline, 2009

 

« Tant que mes pieds toucheront le sol ;

Tant que la terre-mère me nourrira ;

Tant qu’l y aura de l’air ;

J’aurai le souffle pour me faire entendre.

Tant qu’il y aura de la vie en moi,

Je sentirai dans mes pieds des racines

Qui peuvent toucher le cœur de la terre. »

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now